Le hoquet chez les nouveau-nés : comment y remédier en toute sécurité ?

Les hoquets touchent autant, sinon plus, les nouveau-nés que les adultes.
Publié le 31 octobre 2023 à 07h58
Modifié le 31 octobre 2023 à 07h58
Sophie Moreau
Sophie Moreau
Sophie, née dans les Pyrénées, a été bercée par les contes et les astuces de sa grand-mère, une figure emblématique de son village. Spécialiste des remèdes à base de plantes de montagne et des traditions pyrénéennes, elle s'est donnée pour mission de préserver et de partager ce précieux héritage à travers ses écrits.

Le hoquet, un phénomène fréquent chez les bébés

Il s’agit d’un réflexe involontaire provoqué par des contractions du diaphragme. Bien que bénignes et sans danger, ces crises peuvent être source de gêne et d’inconfort pour le bébé comme pour les parents. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour soulager efficacement et naturellement le hoquet chez les nourrissons, sans compromettre leur bien-être et leur santé.

Pourquoi les bébés sont-ils sujets aux hoquets ?

Un nourrisson peut avoir des hoquets pour diverses raisons, telles que le fait qu’il a avalé de l’air en tétant ou en buvant au biberon, qu’il a mangé trop rapidement ou qu’il éprouve une sensation de froid ou de stress. Les bébés ont également tendance à avoir des hoquets lorsqu’ils commencent à ingérer des aliments solides ou lorsqu’ils découvrent de nouvelles saveurs et textures.

Comment distinguer le hoquet d’autres problèmes respiratoires ?

Il est important de différencier le hoquet d’éventuels problèmes respiratoires qui nécessiteraient une consultation médicale. Dans la plupart des cas, les hoquets se manifestent par de petites secousses répétées et inoffensives, tandis que les problèmes respiratoires peuvent entraîner des difficultés pour respirer ou une respiration sifflante. En cas de doute, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé.

A lire :   Le pot-pourri d'antan : pétales de roses séchées à la manière de mamie

Des astuces pour stopper le hoquet en toute sécurité

Diverses techniques sont recommandées pour soulager le hoquet chez les bébés sans causer de tort ni aggraver la crise. Par exemple, certaines tactiques traditionnelles utilisées pour arrêter le hoquet chez les adultes, telles que se faire peur ou avaler une cuillerée de miel ou de beurre de cacahuète, ne conviennent pas aux nourrissons et pourraient même leur être nocives.

Le massage doux du dos et des épaules

Pour calmer un bébé qui a le hoquet, vous pouvez opter pour un massage doux et relaxant du dos et des épaules. Cette technique favorise la détente et peut permettre au diaphragme de se relâcher, mettant ainsi fin au hoquet.

La tétée ou l’eau sucrée

Faire téter le nourrisson ou lui donner quelques gouttes d’eau sucrée avec une cuillère peut également contribuer à interrompre les spasmes et à apaiser le hoquet. En effet, cette action stimule le nerf vague, qui joue un rôle important dans le contrôle du hoquet. Néanmoins, il faut veiller à ne pas trop sucrer l’eau pour éviter de provoquer des problèmes digestifs chez le bébé.

A lire :   La méthode miracle de grand-mère pour enlever les égratignures sur votre voiture

Les changements de position

Si votre nourrisson a le hoquet, essayer différentes positions peut aider à arrêter les contractions du diaphragme. Par exemple, vous pouvez tenir votre bébé assis sur vos genoux ou en position verticale contre votre poitrine, tout en veillant à soutenir sa tête et son cou. Cette méthode permet d’améliorer la digestion et de réduire l’air accumulé dans l’estomac.

Quand consulter un médecin ?

Bien que les hoquets soient généralement bénins, il est essentiel de surveiller leur évolution et de contacter un professionnel de la santé en cas de symptômes inhabituels ou persistants. Vous devriez consulter un médecin si le hoquet de votre bébé dure plus de 48 heures, s’accompagne de douleurs, de vomissements ou de difficultés respiratoires, ou bien si vous avez des inquiétudes concernant la croissance et le développement de votre nourrisson.

En conclusion : des solutions pour apaiser le hoquet chez les bébés

Le hoquet est un phénomène naturel et courant chez les nouveau-nés qui, bien qu’inoffensif, peut causer un certain inconfort. Pour y mettre fin en toute sécurité, il convient de privilégier des méthodes douces et adaptées à l’âge de l’enfant, telles que les massages, les changements de position ou encore la tétée. En cas de persistance ou de complications, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour assurer le bien-être et la santé de votre bébé.

A lire :   Nettoyez vos toilettes avec une technique ancestrale oubliée
Conseils de grand mèreActualitésLe hoquet chez les nouveau-nés : comment y remédier en toute sécurité...