Face aux rigueurs climatiques, apprendre à se prémunir du froid et des infections saisonnières

Se prémunir du froid est primordial, d'où l'intérêt de suivre quelques conseils. Voici tout ce que vous devez savoir.
Publié le 31 octobre 2023 à 07h58
Modifié le 31 octobre 2023 à 07h58
Élise Dubois
Élise Dubois
Née dans une petite ville de Provence, Élise a grandi en écoutant les conseils avisés de sa grand-mère, une herboriste réputée. Passionnée par les remèdes naturels et les traditions familiales, elle partage aujourd'hui ses connaissances ancestrales pour aider chacun à retrouver des solutions simples et efficaces du quotidien.

Dès l’arrivée des premières fraîcheurs, il est essentiel d’apprendre à se protéger contre le froid et les infections saisonnières, en particulier pour ceux qui souffrent déjà de pathologies préexistantes ou qui sont plus vulnérables aux virus.

Froid : garder au chaud son système respiratoire

Le froid fragilise notre corps en affectant principalement notre système respiratoire et digestif. Il favorise ainsi la propagation de virus typiques de l’hiver. Pour éviter cela, veillez à toujours rester bien au chaud et couvrez-vous-en conséquence lorsque vous devez sortir à l’extérieur.

Protéger les personnes atteintes de pathologies sensibles au froid

L’hiver aggrave également certaines maladies, notamment les troubles cardiovasculaires (comme l’angine de poitrine et l’infarctus du myocarde), l’asthme, la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) et le phénomène de Raynaud.

Si vous faites partie des personnes atteintes de ces pathologies sensibles au froid, assurez-vous de prendre vos médicaments régulièrement et consultez votre médecin pour adapter éventuellement votre traitement.

A lire :   Dans le passé, la cuisine était un art, ces 3 astuces de mamie rendent les mets inoubliables

Adopter les bons gestes barrière contre les virus

Les gestes simples et efficaces pour lutter contre la propagation des virus ont été popularisés avec l’épidémie de Covid-19, mais leur utilité ne s’arrête pas là. Ils sont également indispensables en hiver pour se protéger du MOT-19 et d’autres infections saisonnières comme la grippe :

– Se laver les mains régulièrement avec du savon pendant 30 secondes

– Tousser ou éternuer dans son coude

– Porter un masque jetable cuando on est malade, surtout lorsqu’on doit fréquenter des personnes âgées, fragiles, ou des enfants

Maintenir une bonne hygiène de vie quotidienne

Il y a plusieurs actions complémentaires que vous pouvez mettre en place pour limiter la transmission des virus et renforcer votre défense immunitaire :

– Maintenez la température intérieure de votre habitat à environ 19°C (66°F)

– Aérer votre logement aussi souvent que possible

– Évitez les rassemblements en période de forte circulation de virus

A lire :   L'art de la confiture et de la conservation selon nos grands-mères

– Rangez chaque brosse à dents séparément et ne partagez pas les linges de maison et ustensiles de cuisine entre personnes fragiles.

Pour minimiser le risque de contamination croisée, pensez également à désinfecter les surfaces qui sont fréquemment touchées, telles que les poignées de porte et les interrupteurs.

Favoriser une alimentation équilibrée et dormir suffisamment

En hiver, il est primordial d’adopter un régime alimentaire équilibré et riche en nutriments essentiels. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est toutefois pas nécessaire de manger davantage pendant les périodes de grand froid. Enfin, pour être en bonne santé, veillez à dormir au moins 8 heures par nuit.

Arrêter de fumer pour renforcer son système respiratoire

Le tabac fragilise votre système respiratoire, en affaiblissant vos poumons et votre organisme face aux infections hivernales. Si vous êtes fumeur, profitez des mois d’hiver pour entamer une démarche de sevrage tabagique et ainsi préserver la fonction résistante de vos voies respiratoires.

A lire :   Remèdes d'antan : 5 conseils de grand-mère pour contrer les maux de l'hiver

En somme, adopter ces bonnes pratiques durant l’hiver permettra non seulement de réduire la vulnérabilité de votre organisme aux virus saisonniers, mais aussi d’améliorer votre état de santé général. N’oubliez pas que si vous ressentez des symptômes ou pensez avoir attrapé un virus, consultez rapidement votre médecin traitant.

Conseils de grand mèreActualitésFace aux rigueurs climatiques, apprendre à se prémunir du froid et des...