Chauffage de l’eau : la raison pour laquelle le micro-ondes n’est pas conseillé

Le chauffage de l'eau au micro-ondes peut s'avérer dangereux, notamment en raison du risque de surchauffe.
Publié le 31 octobre 2023 à 07h58
Modifié le 31 octobre 2023 à 07h58
Marc Lefèvre
Marc Lefèvre
Originaire de Bretagne, Marc a toujours été fasciné par les recettes et astuces de sa mamie bretonne. De la cuisine aux soins du jardin, il a appris l'art des remèdes naturels. Aujourd'hui, il met sa plume au service de ces trésors de sagesse, transmettant avec passion les secrets de sa grand-mère.

En effet, il arrive parfois que l’eau soit chauffée au-delà de son point d’ébullition sans réellement bouillir. Cela est dû au fait que les bulles de vapeur nécessaires à la libération de chaleur ne se forment pas suffisamment.

Lorsque l’on retire un récipient contenant de l’eau surchauffée du micro-ondes, elle peut sembler calme, alors qu’elle est en réalité instable. Le simple ajout d’un élément perturbateur, comme un sachet de thé, peut provoquer une ébullition soudaine et violente de la vapeur, projeter de l’eau bouillante hors du récipient et causer des brûlures.

Utiliser un contenant adapté

Pour limiter les risques liés au chauffage de l’eau au micro-ondes, il est important de choisir un récipient en verre ou en céramique qui convient à ce type d’utilisation. Cela permet de favoriser la création de points d’ébullition et de diminuer le risque de surchauffe. Une fois l’eau chaude, il faudra alors la laisser reposer quelques instants avant de la consommer, notamment si l’on souhaite préparer une boisson chaude.

A lire :   Les remèdes de mamie contre les allergies aux moisissures en automne

Les risques pour la santé

Si chauffer de l’eau au micro-ondes peut sembler pratique, il n’est pas recommandé d’utiliser ce mode de chauffage. En effet, les hautes températures atteintes lors de la surchauffe peuvent provoquer des brûlures et des blessures. De plus, cette méthode ne permet pas de contrôler précisément la température de l’eau, ce qui est essentiel pour préparer certaines boissons ou aliments.

Quelles sont les alternatives ?

Pour éviter les dangers que représente le chauffage de l’eau au micro-ondes, il existe plusieurs alternatives. La première, et sans doute la plus courante, est l’utilisation d’une bouilloire électrique. Ce petit appareil permet de chauffer rapidement et uniformément de l’eau à une température précise, réduisant ainsi les risques de surchauffe. En outre, il dispose généralement d’un thermostat qui permet de réguler la chaleur et d’éviter les brûlures.

Une autre solution consiste à chauffer l’eau dans une casserole sur le feu. Bien qu’elle puisse sembler moins pratique que les autres options, cette méthode traditionnelle présente l’avantage de permettre un contrôle précis de la température, en fonction de la source de chaleur utilisée.

A lire :   L'entretien d'un four à pyrolyse : méthodes et astuces

En bref

Le chauffage de l’eau au micro-ondes présente donc divers inconvénients et dangers par rapport aux autres méthodes. En cas de surchauffe, il est possible que l’eau projette de la vapeur brûlante hors du récipient, entraînant des brûlures. Pour éviter ces risques et chauffer l’eau dans de bonnes conditions, il est préférable d’utiliser une bouilloire électrique ou encore de revenir à la méthode traditionnelle de la casserole sur le feu.

Conseils de grand mèreActualitésChauffage de l'eau : la raison pour laquelle le micro-ondes n'est pas...