Protégez-vous des numéros surtaxés et retrouvez votre argent

Publié le 31 octobre 2023 à 07h58
Modifié le 29 novembre 2023 à 15h20
Marc Lefèvre
Marc Lefèvre
Originaire de Bretagne, Marc a toujours été fasciné par les recettes et astuces de sa mamie bretonne. De la cuisine aux soins du jardin, il a appris l'art des remèdes naturels. Aujourd'hui, il met sa plume au service de ces trésors de sagesse, transmettant avec passion les secrets de sa grand-mère.

Dans cet article, nous partagerons des conseils pour vous protéger contre les numéros surtaxés et comment récupérer votre argent en cas de facturation abusive.

Les progrès législatifs pour limiter l’utilisation des numéros surtaxés

Depuis le 1er janvier 2021, les administrations et organisations liées aux missions de service public n’ont plus le droit d’utiliser des numéros surtaxés. Il s’agit d’une avancée importante pour protéger les consommateurs contre ces coûts inattendus. Cependant, les numéros surtaxés restent répandus dans d’autres domaines avec quelques précieux centimes associés à chaque minute de communication en plus du prix d’un appel local.

Heureusement, le code couleur de l’Arcep peut vous aider :
– Les numéros verts sont gratuits. Attention cependant, le service peut devenir payant si vous ne bénéficiez pas d’un forfait illimité.
– Les numéros violets seront automatiquement payants, parfois en sus du tarif d’un appel local. Ils commencent généralement par 081, 082 ou 089 et un serveur vocal informe souvent sur la tarification en début d’appel.
– Les numéros SVA (Service à Valeur Ajoutée) sont souvent des numéros d’entreprises, de service clientèle ou de service d’information en 08.

A lire :   Omelette insolite de grand-mère : une technique de cuisson hors du commun

Comment vérifier un numéro suspect ou inconnu

En cas de doute sur un numéro suspect ou inconnu, n’hésitez pas à consulter la plateforme infosva.org qui donne des informations sur la tarification ainsi que des renseignements sur l’entreprise et la nature des services proposés.

Il est important de rappeler que toutes les entreprises sont tenues de fournir un numéro non surtaxé pour leurs clients. Vous pouvez facilement trouver ces numéros gratuits en consultant les sites web des associations de consommateurs ou des annuaires spécialisés dans les numéros non surtaxés.

Récupérer votre argent en cas de facturation abusive

Si vous avez été facturé pour un appel concernant le suivi d’une commande ou une réclamation et que cela n’était pas indiqué dans votre contrat ou formulaire de commande, vous pouvez contester cette facture. En revanche, si il s’agit d’un appel professionnel, vous ne pourrez pas contester la facturation.

Pour récupérer votre argent, envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception au service concerné accompagnée d’une copie de la facture mentionnant l’appel surtaxé.

A lire :   La potion matinale de grand-mère pour démarrer la journée pleine d'énergie

Attention aux appels malveillants

Malheureusement, de nombreuses entreprises peu scrupuleuses ont accès à nos numéros de téléphone et utilisent des procédés frauduleux pour nous inciter à les appeler et payer ainsi un appel surtaxé. Voici quelques conseils pour éviter de tomber dans ce piège :

– Ne rappelez jamais un numéro commençant par 0899, même si un message vocal ou un SMS semble sérieux.
– Consultez le site web du Ministère de l’Économie pour obtenir des exemples de sollicitations dont il faut se méfier.

En conclusion, protégez-vous contre les numéros surtaxés en étant vigilant lors de vos communications téléphoniques et restez attentif aux informations fournies par les organismes compétents. N’hésitez pas à consulter des plateformes telles qu’infosva.org pour vérifier la tarification des numéros suspects et assurez-vous de connaître vos droits en cas de facturation abusive.

Conseils de grand mèreActualitésProtégez-vous des numéros surtaxés et retrouvez votre argent