Dans le passé, la cuisine était un art, ces 3 astuces de mamie rendent les mets inoubliables

Publié le 31 octobre 2023 à 07h58
Modifié le 31 octobre 2023 à 07h58
Sophie Moreau
Sophie Moreau
Sophie, née dans les Pyrénées, a été bercée par les contes et les astuces de sa grand-mère, une figure emblématique de son village. Spécialiste des remèdes à base de plantes de montagne et des traditions pyrénéennes, elle s'est donnée pour mission de préserver et de partager ce précieux héritage à travers ses écrits.

Aujourd’hui, les recettes de mamie sont plus que jamais tendance. Réputées pour leur simplicité et leur saveur, elles représentent une alternative saine et économique aux plats industriels.

Première astuce de mamie : utiliser des ingrédients simples et frais

La première règle d’or de la cuisine de mamie réside dans le choix des ingrédients. Les produits frais et locaux sont à privilégier, ils garantissent une meilleure qualité gustative et nutritionnelle.

Pourquoi ? Car ils ne subissent pas les traitements industriels et conservateurs qui altèrent leurs saveurs. De plus, en choisissant des aliments de saison, vous contribuez au respect de l’environnement et soutenez l’économie locale.

Astuce bonus : Vous manquez de temps pour faire vos courses ? Rejoignez les circuits courts ou inscrivez-vous à une Amap pour recevoir des paniers garnis de produits locaux.

Deuxième astuce de mamie : maîtriser les techniques culinaires traditionnelles

Mijoter, mitonner, roux… Les termes culinaires employés par mamie peuvent sembler démodés, mais ils renferment bien des trésors gustatifs.

A lire :   10 astuces de grand-mère pour attirer la chance et favoriser le bonheur

Prenez le temps de vous familiariser avec ces techniques ancestrales. Vous pourrez réaliser la plupart des préparations sans équipement coûteux ou encombrant. En plus, elles sont très simples à mettre en oeuvre.

Mijoter un plat permet par exemple de développer ses saveurs et de l’attendrir tout en réduisant les graisses. Une méthode adaptée aux viandes, poissons et légumes à condition d’utiliser une cocotte en fonte ou un récipient adapté.

L'astuce de grand-mère pour un chutney aux pommes savoureux

Astuce bonus : N’hésitez pas à demander conseil à vos aînés ou à consulter des livres de recettes anciens pour vous imprégner des techniques traditionnelles.

Troisième astuce de mamie : composer des menus équilibrés

Manger bien ne signifie pas forcément manger cher. Les repas de mamie sont souvent ordonnés autour de produits simples, peu onéreux et rassasiants.

Il convient ainsi d’’équilibrer ses menus en alternant viandes maigres, poissons, œufs, légumes secs et céréales complètes. Inutile de multiplier les condiments et les sauces trop riches, qui masquent le goût authentique des aliments.

A lire :   Selon les astuces de grand-mère, les châtaignes se conservent aisément

L’important est de se régaler en respectant son corps et l’environnement. Une cuisine familiale, généreuse et savoureuse qui ravira les papilles de tous.

Astuce bonus : Pour gagner du temps et éviter le gaspillage alimentaire, pensez à cuisiner en grandes quantités les plats mijotés et les potages, que vous pourrez réchauffer tout au long de la semaine.

Le retour aux sources culinaires

En appliquant ces trois astuces de mamie, nous retrouvons tous les atouts d’une cuisine saine, savoureuse et unique. Des mets qui racontent une histoire, des recettes transmises de génération en génération et toujours aussi délicieuses plusieurs siècles après !

Aussi, il est temps de renouer avec nos racines gastronomiques et redécouvrir l’art de bien manger. Pourquoi ne pas organiser un grand repas familial, où chacun partagerait sa recette préférée faite maison ? Ceci serait l’occasion de se rapprocher encore davantage des enseignements que nous offre notre héritage culinaire familial.

Conseils de grand mèreActualitésDans le passé, la cuisine était un art, ces 3 astuces de...